Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

3 types de chauffages alternatifs à connaître

Le 2 mars 2018, 11:43 dans Déco 0

Avec le grand froid de l’hiver, il est utile de se renseigner sur l’appareil de chauffage le mieux adapté à son logement. Voici quelques chauffages alternatifs qui méritent d’être étudiés avec attention : découvrez les plinthes chauffantes, le plafond chauffant et le plancher chauffant.

 

 

Les plinthes chauffantes, comment fonctionnent-elles ?

Une plinthe chauffante chauffe l’air au sol, cela entraine le réchauffement des murs par le phénomène de convection. Les murs accumulent donc la chaleur et la diffusent dans la pièce par rayonnement.

Ce système présente plusieurs avantages tant pour l’hygiène que pour la qualité de chauffe de la pièce. En effet, le réchauffement des murs permet de réduire l’humidité et d’éviter le développement des moisissures. Aussi, la répartition rayonnante de la chaleur offre une température homogène, ce qui permet d’obtenir une chaleur douce et confortable. Sachez qu’il existe des radiateurs plinthes eau chaude, des plinthes électriques et des plinthes hybrides à la fois hydrauliques et électriques.

 

Les points à savoir sur le plafond chauffant

Outre le fait qu’il concerne le plafond, il fonctionne exactement comme le plancher chauffant. Il existe deux types de plafonds chauffants, dont le plafond rayonnant électrique et le plafond chauffant hydraulique. Contrairement à un chauffage au sol, ce système répartit plus rapidement la chaleur de manière homogène dans toute la pièce, puisqu’il n’y a aucun obstacle à la diffusion de la chaleur. Contrairement au chauffage au sol, ce système est adapté à tous les types de revêtements.

Avec une hauteur de 10 centimètres environ, ce système requiert une hauteur sous-plafond minimale de 2,40 mètres. Son installation s’avère plus chère qu’un chauffage au sol.

 

Les atouts et les inconvénients du plancher chauffant

Le plancher chauffant chauffe les pièces de manière homogène avec l’aide de tuyaux (pour le modèle hydraulique) ou de câbles chauffants (pour le modèle électrique) installés sous le revêtement. Étant invisible, ce système est toutefois plus apprécié pour son côté esthétique.

Pour avoir un plancher chauffant silencieux et rentable, il vous faut prévoir un budget assez important. De plus, la complexité de l’installation et son entretien peuvent également être un frein.

Comment stocker du vin dans un petit espace ?

Le 1 février 2018, 10:28 dans Déco 0

La conservation du vin nécessite quelques conditions pour être optimale : la lumière, l’humidité ou encore la température sont des paramètres à prendre en compte. Pour les habitats disposant d’un espace restreint, il peut être difficile de stocker son vin dans une armoire à vin ou bien une cave classique. Voici quelques astuces pour stocker ses bouteilles en optimisant l’espace !

vin rangement

Les casiers à bouteilles fixés aux murs

Très pratiques et tendance, les casiers à vin fixés aux murs sont parfaits pour ranger une petite quantité de bouteilles.

Une multitude de styles existe : il faut toutefois veiller à choisir un casier où les bouteilles sont stockées horizontalement, afin que le bouchon de la bouteille soit toujours en contact avec le vin (cela évite l’assèchement du bouchon et l’entrée d’air dans la bouteille). Autre précaution à prendre : il vaut mieux fixer ces casiers sur les murs les moins exposés à la lumière et de préférence dans une pièce fraîche.

Une cave à vin enterrée sous la pièce

cave à vin enterrée cuisine

Une autre solution consiste à construire une cave à vin enterrée directement sous une pièce de l’habitat. Même dans une cuisine où l’espace est restreint, la cave à vin enterrée peut se dissimuler dans le sol et ne prend aucune place en surface. De plus, les caves sont l’endroit idéal pour stocker du vin : la température, l’hygrométrie et la luminosité sont toujours réglées au bon niveau.

Des fabricants français comme Hélicave proposent ce type de caves enterrées. Parmi les différents modèles proposés, la cave à vin ronde peut contenir jusqu’à 1660 bouteilles de vin : un espace de stockage optimal pour tout amateur de vin !

Comment faire des économies de chauffage en hiver ?

Le 24 janvier 2018, 15:20 dans maison 0

L’hiver, période la plus froide de l’année, est aussi la plus coûteuse en termes de dépenses énergétiques : le chauffage est en effet le plus gros poste de consommation (représente 65% des dépenses). Voici 3 conseils simples à suivre pour aider à réduire les dépenses de chauffage en hiver.

 

 

Les fenêtres : portes d’entrée du froid

Le froid pénètre par les fenêtres et peut laisser passer des petits courants d’air froids. Pour éviter ce sentiment désagréable en hiver sans surchauffer l’habitat, il faut vérifier qu’il n’y ait pas de fissures ou des joints décollés autour des fenêtres. La meilleure solution pour éviter ce désagrément reste d’utiliser des systèmes de chauffage qui diffusent la chaleur le long des murs, ce qui crée un panneau rayonnant bloquant le froid. Des fabricants comme Ecomatic proposent des radiateurs plinthes qui fonctionnent selon ce principe.

 

Programmer son chauffage

Certains radiateurs permettent de programmer le chauffage. Cela s’avère très utile pour contrôler ses dépenses en énergie, on peut ainsi décider d’allumer son chauffage uniquement aux horaires de présence : si une personne travaille la journée et rentre à 18h30, on peut par exemple programmer son chauffage pour qu’il se mette en route à 18h00 et s’arrête à 22h00.

 

Éviter de surchauffer les pièces

L’hiver incite à augmenter le chauffage dans les chambres ou les autres pièces de l’habitat pour se sentir bien. Pour éviter de surchauffer inutilement un habitat, il faut garder à l’esprit que les chambres doivent être chauffées à 16°C et la pièce à vivre à 19°C. Pour éviter la sensation de froid, on peut s’équiper de rideaux thermiques qui offrent un bon niveau d’isolation contre le froid (mais aussi la chaleur en été) : on trouve ce type de rideau thermique sur le site de Reflex’Sol.

Voir la suite ≫